Sommaire  Sommaire

Ajouter cette page aux favoris

Cartes  Cartes
Portail  Portail
Géomatique  Géomatique
Informatique  Informatique
Télécharger  Télécharger
Emploi  Emploi

Personnaliser  Personnaliser
Jeux  Jeux
Forums  Forums
Livre d'or  Livre d'or

RC SIG & PGL  RC SIG & PGL
GeoRezo  GeoRezo
Georama  Georama




54.161.201.200
Web design
Daniel FAIVRE©
|

Géomaticien

  English English 
Le métier de géomaticien
Bibliographie
 Le métier de géomaticien Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page
    Le géomaticien est un homo-sapiens², assisté par ordinateur. Donc il bosse ;-) ... Son métier consiste à exploiter un Système d'Information Géographique pour faire des cartes, des analyses, ou pour mettre des données géographiques à disposition d'utilisateurs.
    Les domaines d'applications concernent, par exemple, gestions des sols, gestion de réseaux, environement, météo, géologie, recherche et exploitation de gaz ou de pétrole, geomarketing, criminologie, transports, communication, ou même la définition de zones électorales :-( ...
    D'abord rarissimes dans les années 1960-70, les S.I.G. se sont multipliés à partir des années 1980. Pourquoi ? Parce que 80% des informations sont géographiques. Une adresse, un code fournisseur ou pays, un numéro de téléphone ou de carte bancaire, ou même une langue, sont des informations géographiques.

    Un SIG se compose de matériels, de logiciels, et de données. Pour les utiliser, le géomaticien doit connaitre le matériel informatique, les systèmes d'exploitation, les réseaux, des logiciels SIG mais aussi des logiciels PAO-CAO-DAO, les bases de données, SQL, les systèmes de projections géographiques, la structuration des bases de données géographiques, les formats de données et les limites de leur interopérabilités, les formats d'échanges, les normes, les métadonnées, internet ... Il doit également posséder de bonnes notions de statistique, d'analyse spatiale, de sémiologie graphique, de droit, et ... des qualités de négociateur !
    Enfin, un géomaticien doit savoir programmer, et comprendre l'anglais ... Utiliser un logiciel SIG sans le programmer amène une perte de temps et diminue l'intérêt du travail, faute d'automatisation des taches répétitives particulières au(x) métier(s) des utilisateurs.

    Mmmmmm ... Vous ÊTES géomaticien et vous n'en faites pas la moitié ? Que cela ne vous inquiète pas !!! La création ou l'amélioration d'un SIG implique des améliorations parallèles de l'organisation, pour obtenir la rentabilité ou l'efficacité maximale du système. C'est pourquoi un géomaticien "doit" actuellement être spécialiste de tout ce qui précède. La dilution des technologies de l'information dans les organisations et la société devrait vous permettre de ne faire que de la géographie, si tel est votre souhait.
    De plus, au moins trois spécialités existent maintenant pour les géomaticiens, développeurs, administrateurs, et opérateurs. Quel que soit votre travail actuel, en fait, vous avez fait le plus dur quand les gens commencent à penser le SIG comme élément stratégique du système d'information
.
 Bibliographie Retour en haut de la page
Fiche technique du CNIG n°48: "Géomaticien: un nouveau métier".
  Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page