Sommaire  Sommaire

Ajouter cette page aux favoris

Cartes  Cartes
Portail  Portail
Géomatique  Géomatique
Informatique  Informatique
Télécharger  Télécharger
Emploi  Emploi

Personnaliser  Personnaliser
Jeux  Jeux
Forums  Forums
Livre d'or  Livre d'or

RC SIG & PGL  RC SIG & PGL
GeoRezo  GeoRezo
Georama  Georama




23.20.91.30
Web design
Daniel FAIVRE©
|

Géodésie

  English English 
Page mise à jour le 29-10-2001
Types de projections
La projection Lambert
Le RGF93
 Types de projections Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page
     On distingue les projections équivalentes (qui conservent les surfaces) et les projections conformes (qui conservent les angles). Aucune projection ne peut conserver les longueurs sur tout le domaine représenté: l'ellipsoïde ne pouvant se développer sur une surface plane, chaque longueur subit une altération qui dépend de sa position sur cet ellipsoïde.
 La projection Lambert Retour en haut de la page
Projection Lambert conique conforme.    La projection Lambert est une projection sur un cône tangent à l'ellipsoïde le long d'un parallèle de latitude j0 appelé parallèle origine. C'est une projection conforme, qui conserve les angles. L'ellipsoïde de référence est l'ellipsoïde de Clarke 1880. Un méridien est choisi comme méridien origine. Pour les cartes françaises, c'est le méridien de Paris (milieu de la façade de l'Observatoire de Paris). Le cône peut être développé sur un plan sans déformation. Pour éviter les coordonnées négatives, on translate le point origine en x et en y.
    Pour la projection Lambert 2 étendu, le parallèle origine a une latitude de 52 grades, et la translation est de 600 000 mètres en x et 2 200 000 mètres en y.
 Le RGF93 Retour en haut de la page
     Le Conseil National de l'Information Géographique a approuvé le 29 Avril 1997 le principe de changement du système de référence préconisé dans le cadre réglementaire français. L'arrêté actuellement en vigueur préconise la "NTF", Nouvelle Triangulation de la France, élaborée de 1898 à 1991 par l'IGN, avec des méthodes traditionnelles. Les coordonnées y sont définies en grades avec un méridien origine à Paris et les projections sont les projections Lambert en 4 zones.
    Le nouveau système de référence sera le "RGF93", composante française du système européen Euref. Les coordonnées géographiques y sont définies en degrés avec pour origine le méridien de Greenwich. Une projection unique Lambert93 couvrira tout le territoire national.
  Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page