Sommaire  Sommaire

Ajouter cette page aux favoris

Cartes  Cartes
Portail  Portail
Géomatique  Géomatique
Informatique  Informatique
Télécharger  Télécharger
Emploi  Emploi

Personnaliser  Personnaliser
Jeux  Jeux
Forums  Forums
Livre d'or  Livre d'or

RC SIG & PGL  RC SIG & PGL
GeoRezo  GeoRezo
Georama  Georama




54.158.25.146
Web design
Daniel FAIVRE©
|

Bases de données

  English English 
Page mise à jour le 29-10-2001
Principe
Bases de données
 Principe Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page
    Une base de données diffère profondément d'un simple fichier de données. Quand on recherche une information dans un fichier, celui-ci est lu séquentiellement. Plus le fichier est gros, plus c'est lent.
    Une information stockée dans une base de données peut être indexée, c'est à dire qu'elle est ordonnée et adressée de façon à pouvoir y accéder sans lire toute la portion de fichier qui précède. La recherche n'est plus ralentie proportionnellement au volume de données stockées. Il existe un langage standardisé d'interrogation de bases de données: SQL (Standard Query Language). Tous les logiciels qui doivent accéder à d'importants volumes d'informations peuvent utiliser des bases de données: c'est un gain de performance mais aussi de simplicité.
 Bases de données Retour en haut de la page
    Dans une base de données, l'information n'est pas plus stockée dans les fiches d'un bac à fiche que dans les colonnes d'un tableau: une base de données stocke des enregistrements dans des tables, et un enregistrement contient plusieurs champs, comme une fiche contient plusieurs rubriques, et un tableau plusieurs colonnes... ;-)
    Une base de données est dite relationnelle lorsque l'on peut définir des relations entre les champs des tables. Ceci permet, sans écrire une ligne de programme, de mémoriser des ensembles de règles de saisie assurant la cohérence des données. On peux par exemple s'assurer qu'un enregistrement "artiste" existe pour créer un enregistrement "disque" (dans une base de données de disques) simplement en définissant des relations entre champs de la table des artistes et champs de celle des disques.
    Les bases de données peuvent stocker n'importe quoi: textes, images, sons, programmes, ..., et même "objets", au sens informatique du mot.
  Page précédente   Page suivante   Retour en haut de la page